Les CD4

 

Les CD4 sanguins sont sensés être un marqueur très important de l'immunité, l'indice que le corps est protégé par le système immunitaire ou non. C'est vraiment le chiffre que les séropositifs ont en tête -avec la charge virale-, le chiffre qui leur cause abimes d'angoisses ou sérénité. Selon la théorie officielle, le taux normal se situe entre 500 et 1600 CD4. Donc, si on tombe en dessous de 50, voir même 100, c'est la mort assurée par la multiplication de maladies bactériennes ou virales. Car on est alors à moins de 10 % du taux permettant de se défendre contre les microbes pathogènes. Comme les microbes et les virus pathogènes sont partout, et que même certains sont déjà dans le corps, impossible d'y échapper. En moins d'une semaine, on doit être mort.

Or, ce chiffre ne signifie rien. Tout simplement parce que ce qu'on mesure sont les CD4 (ou T4) sanguins. Et les CD4 sanguins ne représentent que 2 % de la quantité totale des CD4. Le reste se situe dans les tissus des ganglions. Or, les CD4 sanguins peuvent migrer vers les ganglions pour des tas de raisons : un stress, un effort physique, etc... Ce qui entraine qu'on peut passer de 500 a 100 CD4 le jour où on passse le test sanguin alors qu'en fait, les 400 manquant, sont toujours dans le corps, mais ont simplement migré vers les ganglions. Et un test fait un autre jour pourrait donner un résultat de 600 CD4. Les médecins utilisent donc un indicateur qui ne veut absolument rien dire.

Donc, quelqu'un peut avoir par exemple moins de 50 CD4 pendant des années et n'attraper aucune maladie microbienne pendant des années. C'est d'ailleurs ce qui ressort des données fournies par quelques dissidents, voir, involontairement par des opposants aux dissidents. Ils ont eu des CD4 a moins de 50. Et ils étaient en parfaite santé.

 

 

Compilation de documents

Témoignages de personnes ayant eu un taux de cd4 bas, voir très bas

Sida et sorcellerie vaudou (matt Irwin) (ca se concentre sur le fait que les taux bas de CD4 peuvent être corrélés à bien d'autres éléments que le VIH et que les taux de CD4 bas sont très probablement causés plutot par ces éléments. Le problème est que ça reprend l'idée que taux de CD4 bas égale danger extrême. Alors qu'on peut voir que ce n'est pas le cas dans d'autres documents ici. Mais bon, ça permet de comprendre certaines causes de la baisse des CD4)

Séronégatifs dont les taux de cd4 correspondent à la définition du sida

 

 

En anglais :

A critical analysis of the HIV-T4-cells-AIDS hypothesis ( Eleni Papadopulos-Eleopulos et al.)

Reappraisal of the depletion of circulating CD4+ lymphocytes... (Alfred Hässig et al.)

Low CD4+ T Lymphocyte Counts (Matt Irwin)

 

RETOUR A L'INDEX